Utiliser le modèle "actantiel".

Publié le par Maltern


Utiliser le modèle "actantiel".

 

Ce modèle a été mis au point par le linguiste A.J. Greimas. ( On peut en trouver des exposés complet et... complexes dans Sémantique Structurale, Langue et langage, Larousse; 1966, pp 172-221, dans la revue CommunicationsEléments pour une théorie de l'interprétation du récit mythique'application au texte de théâtre  dans Lire le Théâtre, Anne Ubersfeld, Editions Sociales1982 pp 53-107 ) N° 8 Réédité dans la collection Points Seuil en 1981, et consulter l


Utilisations possibles :

Adapter pour la scène  un texte non théâtral ( nouvelle, conte fait-divers etc. )

Ecrire et structurer une improvisation à plusieurs. Ce modèle n'est pas une panacée universelle mais permet de se poser un certain nombre de « bonnes questions » pour clarifier la situation dramatique et les intentions des personnages qui ne correspondent pas toujours à leur action réelle dans le récit.

On sait qu'une « bonne intention » , dite et proférée : aider le Héros dans l'accomplissement de sa tâche par exemple, peut « en acte » devenir la pire des embûches... celui qui se pose en « faciliteur » de l'action devient un « obstacle » à sa réalisation !

 Voici donc une surprise...dramatique. Le modèle « actantiel » permet de visualiser d'une manière schématique et simple : qui agit, pourquoi il agit, avec qui ou contre qui et quel est le résultat de son action, ceci dans l'économie globale du récit.


Application à Oedipe Sophocle

 C'est une analyse « structurale » dans la mesure ou l'on ne considère pas un personnage ou un élément séparément des autres, mais dans les relations fonctionnelles qu'il entretient avec les autres dans l'ensemble du récit.


Un personnage « est » ce qu'il « fait » ou provoque ; il est considéré comme une fonction ou un ensemble de fonctions qui peuvent changer ou s'inverser dans le cours du récit.


On peut dire que cette approche « actantielle » est « syntaxique ». Tout comme dans une phrase des éléments de nature différentes peuvent remplir une fonction identique , - sujet ou objet de l'action, -   des personnages  de natures différentes , - un roi, une fée, un paysan stupide, un héros, un monstre...-  peuvent remplir une fonction identique celle du héros par exemple !


Qu'est-ce qu'un « Actant » ? : C'est un élément qui agit, remplit une fonction dans le récit. C'est plus qu'une lapalissade car :


1/ l' Actant n'est pas nécessairement un personnage.

Ce peut être une abstraction : la Cité et ses exigences, l'Amour et sa puissance,  Dieu ou l'envie du Pouvoir, un la Peur...

Un personnage collectif : le choeur des Suppliantes, les Conseillers, une Classe Sociale, les Anges ou les Démons...


2 / un même « personnage » en cours de récit peut changer de fonction et se retouver à une autre place sur le schéma « actantiel » .


 3 / un actant peut être absent de scène : les personnages sur scène parlent de lui, agissent en fonction de lui mais il n'apparaît jamais physiquement. Le moteur de l'histoire est en coulisse !

Six "Actants" et six fonctions :


1 - Le Sujet : C'est celui qui fait l'action, le plus souvent on parlera du « héros ».


2 - L'Objet : Ce qui est recherché par le « héros ».


3 - Le Destinataire : Celui qui bénéficie de cette recherche. ( Pensons au destinataire d'un courrier )


4 - Le Destinateur : Celui qui est le moteur de l'histoire et de l'action du héros, visible ou invisible. On peut le comparer à un complément de cause


5 - L' Adjuvant : Celui qui aide.


6 - L' Opposant : Celui qui fait obstacle.


Commenter cet article