Ecole du spectateur : questions pour mieux voir un spectacle

Publié le par Maltern


Questions pour mieux voir un spectacle : Questionnaire_spectacle_arpec_Blog.docPour mieux voir un spectacle : Ecole du Spectateur

 

Cette liste de questions est purement indicative. Selon le spectacle, le niveau des élèves concernés et la formation de celui qui mène la séquence, certaines questions doivent être écartées. Il ne s'agit que d'une batterie à adapter et compléter selon les situations.

Son but : une aide pour développer le regard du jeune spectateur, le plaisir du spectacle, son sens critique et sa sensibilité esthétique. Faire de lui un spectateur-acteur et non un consommateur.

Nous avons évité le terme d' « exploitation » pédagogique. Trop souvent la perspective d'un travail annoncé, parfois noté, oriente le regard et gâche le plaisir : c'est un élève qui regarde et plus une personne, il trie l'utile pour répondre et n'est plus présent au spectacle.

Mieux vaut ne pas donner ou présenter trop lourdement et par écrit ces questions avant le spectacle, mais sensibiliser aux questions. En aval la mémoire et l'appréciation de chacun, enrichis au cours d'une discussion libérée de toute arrière pensée, pourront réapparaître dans le cadre d'exercices évalués, mais plus tard.

La tentation de l'exploitation immédiate et centrée sur le spectacle, louable dans ses intentions, provoque parfois des effets contraires.

La vision "gratuite" peut enrichir à terme d'une dimension "personnelle" des travaux notés. Dimension du souvenir,  du regard critique et du jugement d'appréciation que l'on aura exercé au cours d'une séquence.

Amener les élèves à verbaliser leur émotion, leur plaisir, leur regard critique et à le confronter à celui des autres, par écrit ou par oral, est indispensable. Mais il faut faire confiance aux effets retard et aux stratégies d'apprentissage « par la bande ». En matière de développement de la sensibilité à l'oeuvre d'art, c'est comme au billard, le plus court chemin et le plus direct (directif ?) n'est pas forcément le meilleur !

Nous avons noté (**) les questions qui nous semblent s'adresser à un public de Lycée, face à un animateur très informé. Certaines questions se recoupent et sont redondantes, il s'agit ni d'un outil d'analyse méthodique, ni d'un "quiz" avec réponses à choix multiples, mais d'une série de questions qui permettent en fonction des élèves et du spectacle de...fabriquer les bonnes questions.

Document élaboré par l'ARPEC de Franche-Comté

A l'occasion des stages de formation théâtre des enseignants 1er et 2nd degré.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article