Vidéo : François Périer et Zouc

Publié le par Maltern

VIDEO : La TSR (Télévision Suisse Romande) a mis en ligne deux documents très intéressants tirés de ses archives.

* Une rencontre avec François Périer qui pétille d'intelligence et de simplicité. Il y par de la différence du jeu au théâtre et au cinéma ( à propos de son rôle dans le film de Jean-Pierre Melville, Le Samouraï, avec Nathalie et Alain Delon. Il y parle de Sartre dont il est l'interprète et l'ami et du rapport du comédien au texte, - en particulier lorsqu'il est d'un auteur étranger, et de la méthode de Lee Strasberg (Actor's Studio et « méthode Stanislavski » revue et corrigée à la lumière de la psychanalyse aux Etats Unis)

François Périer, (de son vrai nom François Pillu) né le 10 novembre 1919 à Paris. Il se forme au cours Simon avant d'entrer au Conservatoire. C'est grâce au théâtre qu'il se fait connaître de la profession. Il commence sa carrière cinématographique en 1938 et joue dans de nombreux films dont L'Hôtel du Nord de Marcel Carné, Le Silence est d'or de René Clair, Orphée de Jean Cocteau, Le Samouraï et Le Cercle Rouge de Jean-Pierre Melville, Soigne ta droite de Jean-Luc Godard, entre autres. Meurt le 28 juin 2002 à Paris des suites d'une longue maladie.

http://archives.tsr.ch/search?q_doc-id=personnalite-perier


* Zouc la  diva du rire absurde au café théâtre : De son vrai nom Isabelle von Aellmen, Zouc est née à Saint-Imier (Suisse) le 29 avril 1950. Elle suit des cours aux conservatoires de Neuchâtel et à Lausanne et à 18 ans s'inscrit au cours de Tania Balachova à Paris et devient comédienne. En 1970, elle joue «Jeux de massacre» de Ionesco au Théâtre Montparnasse. La même année, elle présente «L'alboum de Zouc» au Café Théâtre de la Vieille Grille.

Elle poursuit sa carrière à l'opéra en interprétant «La Huppe» d'Antoine Duhamel, inspiré des «Oiseaux» d'Aristophane mais elle ne quitte pas pour autant le café-théâtre puisqu'elle présente en tournée son spectacle «L'Alboum» qui sera également adapté pour la télévision.

Zouc voyage dans toute la francophonie, mais aussi à Londres; partout c'est le même succès. Sa carrière se poursuit avec le cinéma, elle tourne «Parlez-moi d'amour», sous la direction de Michel Grach, et «Le couple témoin», de William Klein. Elle a également joué dans plusieurs téléfilms pour les chaînes suisse, française et allemande.

http://mediaplayer.archives.tsr.ch/humour-zouc/0.ask


Commenter cet article