Décorateur ou scénographe : textes choisis

Publié le par Maltern

Décorateur ou scénographe : textes choisis

 

 

Meyerhold citant Englender : Dire beaucoup avec peu de moyens, voilà le fond de l’affaire

 

« On peut surcharger une grande scène de tous les détails imaginables sans pourtant parvenir à vous faire croire que vous avez un bateau sous les yeux. Problème bien difficile que la représentation sur scène du pont d’un bateau qui vogue. En fait il suffit d’une simple voile occupant toute la scène pour construire ce navire dans la seule imagination du spectateur. " Dire beaucoup avec peu de moyens, voilà le fond de l’affaire. La plus sage économie liée à la plus grande richesse, c’est tout l’art du décorateur, Les Japonais, en dessinant une seule branche en fleurs, évoquent tout le printemps. Chez nous, on dessine tout le printemps, et ce n’est même pas une branche en fleurs ! »

 [P. Altenberg, pseudo de l’écrivain R. Englender (1859-1910) in La mise en scène de Tristan et Isolde au Théâtre Mariinski ,30 octobre 1909, in Meyerhold Ecrits sur le théâtre, vol. 1, L’Age d’Homme, Lausanne, 2001, p. 134]


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article